Pharmacie Sterling : Soustons
Pharma Côtes Sud : groupement de Pharmaciens Landais
Chercher :

Important : le contenu de ce site est strictement informatif.

Nous ne répondons pas aux questions relatives à la santé et ne vendons pas par internet

.................

Les méthodes les plus utilisées pour mesurer la température corporelle sont les méthodes buccale, axillaire et rectale.

Buccale

La prise de température dans la bouche s'effectue en plaçant le thermomètre sous la langue au fond de la bouche, lèvres fermées. Elle n'est pas indiquée pour les petits enfants et peut être faussée par la respiration et l'ingestion de boissons chaudes ou froides. En outre, le résultat dépend de l'endroit de la bouche où le thermomètre a été placé. Ainsi, des écarts de température allant jusqu'à 1°C peuvent être relevés. La température buccale doit être augmentée de quatre dixièmes pour définir la température centrale.

Axillaire

La méthode axillaire (sous l'aisselle) est la plus lente et la moins fiable quant à son résultat. La température axillaire doit être augmentée de six à sept dixièmes pour définir la température centrale.

Rectale

La méthode rectale est la plus utilisée. Elle doit être réalisée en position allongée sur le ventre ou sur le côté. Plus précise, elle présente néanmoins le désavantage d'être relativement peu agréable, peu hygiénique et, si l'on n'y prend pas garde, de causer des petites blessures (fissures anales surtout chez le bébé). Il peut être utile d'enduire le bout du thermomètre d'un corps gras. En outre, la méthode rectale indique la température du corps telle qu'elle était 45 minutes auparavant. Le sang doit en effet parcourir un long trajet pour y parvenir. La température rectale doit être diminuée de deux dixièmes pour définir la température centrale.

Le thermomètre digital électronique

Ils ne changent rien aux méthodes utilisées mais constituent un gain de temps (le temps de mesure avec un thermomètre digital est théoriquement de l'ordre de 30 à 60 secondes). Ils présentent l'avantage d'émettre un signal sonore quand la température optimale est atteinte. La plupart gardent en mémoire la dernière valeur mesurée. Il existe des modèles avec des bouts olivaires destinés plus particulièrement aux nourrissons. Ils diminuent en effet le risque de blessures lié à l'introduction du thermomètre. De plus, ils permettent une meilleure mise en place en évitant le retrait intempestif.

Les thermomètres tympaniques

Ils captent les rayons infrarouges émis par la membrane du tympan et indiquent ainsi la température centrale du corps. En effet, dans l'oreille, l'influence des facteurs extérieurs est minime et le tympan est irrigué par les mêmes flux sanguins que l'hypothalamus, centre de la thermorégulation situé dans le cerveau. Le tympan est donc le meilleur endroit pour mesurer avec précision la température corporelle.

Les limites techniques du thermomètre auriculaire influent sur la mesure de la température : variabilité des résultats plus grande chez les nouveau-nés, influence de la présence d'une éventuelle inflammation tympanique, modifications du résultats selon qu'il y a ou non traction de l'oreille, variabilité du mode de calcul de la température d'un fabricant à l'autre, etc.Pour l'instant, le thermomètre auriculaire ne peut pas être considéré comme une méthode de référence pour mesurer la température chez l'enfant. Faute de mieux, il est préférable d'utiliser, par voie orale, les thermomètres électroniques. ( Source Revue Prescrire, Le moniteur des Pharmacie)
Ceci dit , savoir utiliser un thermomètre auriculaire permet de gommer certaines erreurs : Avant chaque mesure, il convient de placer un embout de protection jetable sur l'appareil. 11 suffit ensuite, pour les nouveau-nés, de tirer doucement mais fermement le pavillon de l'oreille vers l'arrière et, pour les adultes, vers l'arrière et vers le haut, puis d'introduire délicatement et le plus loin possible la sonde protégée du thermomètre dans le conduit auditif externe. Ce dernier étant initialement tortueux, ce geste permet de le mettre bien droit et, de cette façon, de capter au mieux les flux infrarouges émis par le tympan. Si ce geste est mal fait, c'est l'énergie émise non pas par le tympan mais par la paroi du conduit auditif

Les indicateurs frontaux à cristaux liquides

Ce ne sont pas à proprement parler des thermomètres. Ils ne dispensent pas de l'usage de ceux-ci dont ils n'ont pas la précision (influence de la température ambiante,transpiration) Mais ils les complètent utilement en alertant sur un état fébrile, en évitant les pénibles séances rectales de thermomètre, par exemple chez un enfant endormi.

Pour les indicateurs frontaux, en moyenne, la température frontale est inférieure de 2,5 "C à la température interne. Ce décalage est pris encompte et les indications données sont celles de la température interne. Ces « pseudo-thermomètres » utilisent des cristaux liquides qui ont la propriété de changer de couleur en fonction de la température. La réponse intervient assez rapidement (en 15 secondes environ), la lecture est directe.


Température rectale moyenne
36,8°
variation de 0,4°
Variation dans la journée
Matin moins élévée que le soir
Chez la femme
variation au cours du cycle : + 0,5° 14 jours avant les règles
Alimentation
Elévation de 0,4 à 0,5°


Correction à effectuer lors de la prise de mesure en fonction du lieu
+0,7
+0,4
+0,1
0
-0,2
Température axillaire
Température buccale
Température frontale
Température du corps
Température rectale